À titre de porteur de parts d’un fonds commun, vous confiez à des spécialistes le soin de gérer votre argent, de rendre compte de ce qu’ils en font et de vous en informer. Donc, les frais qui vous sont imputés couvrent leur salaire et les dépenses liées à la gestion du fonds. Certains frais sont acquittés directement, alors que d’autres le sont indirectement, c'est à dire par voie de prélèvements périodiques effectués à même le fonds. Vous trouverez le détail des frais directs et indirects dans le prospectus simplifié du fonds.

Frais de gestion

En général, les fonds communs acquittent des frais de gestion, qui sont déduits du fonds. Chaque année, le fonds déclare un « ratio des frais de gestion (RFG) » correspondant aux frais de gestion et coûts directs payés en proportion de la valeur du fonds. Ainsi, un fonds de 100 millions de dollars dont les coûts se sont élevés à deux millions de dollars affichera un RFG de 2 pour cent. Ces coûts sont déduits avant le calcul du rendement. Si le fonds dans lequel vous détenez des parts a dégagé un rendement brut de 12 pour cent et que son RFG était de 2 pour cent, le rendement déclaré pour l’année sera de 10 pour cent. Les « frais de gestion » comprennent notamment les frais de gestion des placements, de marketing et d’administration. Par ailleurs, chaque fonds a ses propres frais d’exploitation, tels les frais de courtage pour la négociation des titres, les honoraires de vérification et les frais relatifs à l’envoi de communications aux porteurs de parts.

Frais de vente

Les frais de vente servent à rémunérer les conseillers et les courtiers qui vendent des fonds pour le compte de sociétés de fonds communs de placement. Il s’agit des commissions de souscription et des commissions de suivi.

Commissions de souscription

Les commissions de souscription sont versées au moment de la vente, ou peu après, au conseiller ou au courtier à qui vous avez passé un ordre. Elles se présentent sous deux formes :

  • Frais d’entrée ou frais d’acquisition
    Vous payez ces frais directement. Par exemple, si le conseiller exige une commission de 4 pour cent, celle-ci sera déduite de votre dépôt, et le reste sera placé. Ces frais sont négociables.
  • Frais de sortie ou frais de souscription reportés (y compris les frais réduits)
    La société de fonds communs de placement paie une commission (environ 5 pour cent) au conseiller en votre nom. Votre argent est entièrement placé, mais vous devrez payer des frais de rachat si vous revendez vos parts dans un délai déterminé. Ces frais, qui diminuent habituellement jusqu’à 0 pour cent sur une durée de six ans ou moins, servent à rembourser la commission payée en votre nom.

Vous pouvez virer des sommes entre les fonds d’une même famille ou présenter des parts au rachat(jusqu’à 10 pour cent par an) sans payer des frais de sortie.

Commissions de suivi

Les commissions de suivi sont versées aux conseillers et aux courtiers à titre de commission différée pour la vente des fonds communs aux épargnants. Tous les ans, le conseiller ou le courtier reçoit un montant correspondant à un pourcentage de la valeur de votre compte. Vous ne payez pas directement ces commissions – la société de fonds communs de placement les verse au conseiller en votre nom.